Vin, fromage, câlins, pluie, soleil, etc

"Un blog, c'est aussi écrire ce qu'on ressent quand on a envie". Une amie m'a écrit ça il y a quelques temps après un billet publié quelques semaines plus tôt. En effet, ça l'est. Après tout je peux écrire ce que je veux ici, si j'accepte le fait que non seulement mes amis mais aussi des inconnus le liront peut-être. Salut, inconnus.

Ceci est une introduction qui n'a rien à voir avec ce qui suit. Juste pour info.

Je suis rentrée en France pour des mini-vacances, à peine deux semaines. Je savais déjà que les gens me manquaient (plus que le vin et le fromage, si si) et après les deux derniers mois qui ont été super prenants au boulot et un peu dur pour d'autres raisons, j'avais besoin de la pause. J'avais surtout besoin de temps avec la famille et les amis, l'affection, la chaleur, la facilité à être avec ceux que je connais depuis une décennie ou deux, du temps avec les quelques personnes à qui je peux tout dire et qui savent comment ça va juste en me voyant.Comme prévu, c'était super. Beaucoup trop court pour avoir suffisamment de temps avec tout le monde, mais assez pour recharger mes batteries en énergie (et en super bouffe bien sûr !). Pas assez de temps pour voir tous ceux que j'aurai voulu voir, malgré ma tentative de faire le tour de France en moins de deux semaines. Mais j'ai quand même pu rencontrer deux nouveaux bébés tout beaux et assister au mariage de mon petit frère (et j'ai presque pas pleuré). Il a fait beaucoup trop froid aussi, c'est sûr maintenant, je suis une exilée climatique.


Paris c'est toujours agité, puant, plein de voitures, bien trop cher...mais aussi plein de super bouffe, c'est beau, c'est plein de beaux garçons, et il faisait même soleil presque tout le temps. Tellement différent d'où je vis à présent...mais j'aime toujours Paris, encore plus maintenant que c'est juste pour les vacances et que je n'ai pas à prendre le métro à 7H30 et être collée sous l'aisselle de quelqu'un.

Ensuite, j'ai été à Marseille et réalisé pleinement combien la mer me manquait depuis dix jours, c'était tellement mieux juste d'être à côté de l'eau et d'entendre les vagues et de pouvoir contempler l'eau aussi loin que je puisse voir. Après deux semaines il était temps de retourner sur mon île minuscule, et après un long voyage ça a fait vraiment du bien de rentrer. Encore meilleur, retourner à l'eau, les poissons m'ont manqué !


A la prochaine la France...

Archives
Tags
Mon roman ?
Allô ? Contact form

Updates by email

Copyright Ma vie sous l'eau. Toute reproduction interdite sans accord, autrement ça va mal se passer !

Copyright Ma vie sous l'eau. Using this content without agreement is forbidden, if you do so nasty things will happen to you!